Communaux de Maisons-Alfort : site officiel du club de foot de MAISONS ALFORT - footeo

CMA-Nike

4 décembre 2013 - 15:40

Cette 9ème journée de championnat nous voyait opposé au Nike FC à domicile. En terme d'effectif, la semaine passée nous coûtait chère. Pas moins de 8 joueurs étaient suspendus : Remy Portos 1 match, Polak 2 matchs, Ali Boumnijel - Gaby Betsen - Samuel Usher - Achour bouée de sauvetage - Denzel - Kevin Gros Nounours : tous suspendus à titre conservatoire suite au rapport d'après match de l'arbitre alias Walker Texas Ranger. L'équipe était donc inédite et les joueurs présents se voyaient donc offrir l'occasion de montrer l'étendue de leur qualité. Romy dans le cageot (gardien de but au style le plus dégueulasse de France, short or, haut orange et bas noir ...), defense : Nader Franklin, Vlad Divac, Hassan Kebab, Nadjim petit garcon ; Milieu : Rudy Rude Boy, Khaled, Weilton Dalton ; attaquants : Wilson NY, Ludo la drogue et Lolo rat d'egout ; Remplacants : Cyril la vachette et attention aux yeux, ca risque de piquer : Christophe Boukarnof !!!! Comme l’a dit Thierry Roland après la victoire de l'equipe de France en 1998 : "Après avoir vu cela, on peut mourir tranquille ...". Le coup d'envoi prenait du retard suite à la blessure de Jonathan l'arabe en réserve (à qui nous souhaitons un bon rétablissement) et au contrôle des licences demandé par l'adversaire. Certains paniquaient déjà à l'idée de manquer le début du plus grand cabaret du monde avec Patrick Sebastien. Les vibrations et la concentration étaient excellentes dans le vestiaire et pendant l'échauffement. Le discours avait été clair : avec de l'envie et de l'impact dans les duels, impossible que la victoire nous échappe. Le début de match fut donc très convaincant. Les joueurs présents faisaient preuve de toute l’abnégation et l’envie qu’on attendait d’eux. Vlad Divac et Nadjim petit garçon ne perdait pas un duel. Et il est vrai que Vlad Divac, ex pivot des Los Angeles Lakers (époque Magic Johnson et Kareem Abdul-Jabbar) était particulièrement impressionnant dans ses duels de la tête. Rien ne lui échappait, ce qui fit reculer l’attaquant adverse de 15 bon mètres sur le terrain. Hassan Kebab y alla alors de son plus beau compliment : «Vlad, ton meilleur pied, c’est la tête ». Nous nous procurions de belles occasions par l’intermédiaire de nos 2 américains. Weilton Dalton manqua son face à face avec le gardien en expédiant un missile dans les buissons, quant Wilson NY tergiversa trop aux abords de la surface. Nos adversaires eurent également l’occasion d’ouvrir le score sur une erreur de relance d’Hassan Kebab, qui s’il ne fait pas sa petite boulette (boulette Kebab … ha ha ha !!!) par match, ne se sent pas bien. La mi-temps approchait et les corners se multiplièrent en notre faveur. Et sur l’un d’eux, tiré par Weilton Dalton, nous ouvrîmes la marque fort logiquement. Suite à un cafouillage devant le gardien, Wilson NY allongea sa longue jambe et glissa de la pointe du pied, le ballon dans le filet haut de la cage. Un but des plus horribles mais un but quand même. Mi-temps : 1-0. A la pause citron (sans oranges mais avec l’eau des robinets du stade), la satisfaction était de mise. Le discours s’orienta bien entendu sur le fait de ne pas relâcher les efforts et de continuer à montrer les valeurs de cette 1ère période. Autant le dire de suite, cette seconde période ne fut pas aussi intense que la 1ère. Nos adversaires tentèrent en vain d’égaliser mais la solidité était au rdv de ce samedi pour les communaux. Les seuls frissons vinrent de coups de pied arrêtés sur lesquels Romy Sapeur resta vigilant. Non, le fait marquant de cette seconde période fut l’entrée en jeu de Christophe Boukarnof. On se disait alors qu’on allait bien se marrer. Mais il n’en fut rien. Il rentra de suite dans la partie et comme les 12 autres joueurs de ce match fut au diapason pour l’équipe. L’arbitre siffla la fin du match, après plus de 7 minutes d’arrêts de jeu ?!?!?, et la victoire était à nous. Un samedi très agréable pour tous et espérons le, un état d’esprit qui restera pour les prochains matchs. Ce match aura eu le mérite de démontrer, s’il en était besoin (suivez mon regard …), qu’en football, la motivation et l’envie sont plus importants que la technique et/ou la tactique. A bon entendeur … Vive les communaux. Avant ce match se disputait un match de haut de tableau de Dh réserve puisque le dernier rencontrait l’avant dernier, un match à 8 points. Autant vous dire que le Père Noel était en avance à Maisons-Alfort en ce jour de la Saint André. Et pour se mettre dans le bain quoi de mieux qu’un bon speech du coach et du Président avant le match sur notre attitude envers les arbitres. Rappel : une semaine auparavant pas moins de 4 joueurs expulsés en match de Championnat National contre Le Milan AC du pauvre, les Ptt Chambourcy ainsi que plusieurs joueurs suspendus à titre conservatoire dans l’attente d’une nouvelle commission de discipline. Ce n’est donc pas moins de 11 joueurs suspendus au total pour cette 9ème journée de championnat. Il y avait donc de la promotion dans l’air pour le groupe réserve dont une inattendue, la sélection de Christophe allias Boukarnof. C’est donc avec une équipe new-look que la réserve se présente dans le chaudron du 94. Dans les buts Rudy Timal, charnière Antoine le Iniesta des bas-fonds et Krys allias Capitaine allias Jambes de bois, en latéraux Nico l’homme sans physique et Jamel Debouze, milieu récupérateur inédit avec Ryhad et Ibrahim le facteur mini-pouce, milieu droit Jonathan l’artiste peintre et à gauche Ricardo l’homme de l’ombre, en meneur de non-jeu Cédric et en pointe Vichy Célestin. Avant le coup d’envoi il est demandé au Capitaine Krys de faire un contrôle visuel des joueurs. Le contrôle se fait directement dans le vestiaire de Nike et première licence contrôlée et premier problème. Le joueur appelé ne correspond pas au joueur qui se présente face à Krys, les joueurs de Nike insistent sur le fait qu’il s’agit bien du bon joueur mais manque de chance pour eux, le joueur cité sur la licence est un ancien ami de notre capitaine, ils ont fait leur formation STAPS à la Faculté de Créteil ensemble quelques années auparavant. Il est donc décidé par notre Capitaine de déposer une réserve mais dans un élan de générosité notre Président se prenant pour le Père Noel demanda aux joueurs de Nike de rayer le joueur de la feuille de match. Le match débute donc avec la plus forte affluence de la saison pour ce choc, 7 joyeux loufoques garnissent les gradins. Le match débute tambours battant, malgré une équipe improbable les communaux inscrivent 3 buts en 25 minutes. Doublé de Célestin qui malgré des contrôle de balles plus qu’approximatif arrivent à pousser deux fois le ballon au fond des filets adverses et un but plein de sang froid de Cédric sur un plat du pied droit suite a un centre venu de la droite. Cela n’empêche pas l’équipe visiteuse de garder le sourire, belle équipe de copains a défaut d’être des footballeurs. En cette fin de mois de Novembre il était dit que le Père Noel serait au rdv, et Nike allait être servi. Deuxième cadeaux de la journée pour Nike, sur une passe en retrait de Krys vers son gardien international des îles du Finistère, Rudy se déchire et rend le ballon au seul attaquant venu faire le pressing, il s’en suivit un jolie croque en jambe qui aurait fait pâlir Teddy Riner. Pénaltie et carton jaune logique et réduction du score de Nike, 3-1. Sur la continuité du coup d’envoi, les visiteurs récupèrent le ballon et centre dans la surface directement sur notre capitaine qui amortis sereinement le ballon de la poitrine en direction de son gardien de but, stupeur dans les travées de San Siro lorsque l’arbitre venu tout droit de Bombay siffla et désigna le point de pénaltie. Malgré les contestations de l’équipe, l’arbitre de Champion’s League justifia son choix et fit clairement comprendre qu’il voulait enfoncer les Communaux. 3ème cadeaux donc en moins d’une heure en faveur des copains du Fc Nike transformé juste avant la pause, 3-2. Les visiteurs rejoignaient donc les vestiaires tout sourire main dans la main. Nous eûmes droit à un discours salé de la part des coaches à la mi-temps mais aussi à un remaniement tactique… C’est donc Krys qui reprend son poste en milieu défensif, son poste de prédilection et Nico qui retrouve son poste de libéro, Ryhad retrouve son poste tant aimé en latéral gauche. Ce changement tactique eut des effets très positif sur le jeu, plus présent, plus agressif et un ballon qui circule mieux, c’est donc logiquement que les Communaux inscrivent un 3ème but par l’intermédiaire de notre Iniesta val de marnais Antoine. Un ballon récupérer dans le rond central par Krys qui joue en une-deux avec Cédric, qui décale Ricardo, l’international brésilien de Saint-Maur pour un centre contré. Le corner tiré par Jonathan est suivit d’un cafouillage ou seul Antoine et son pied magique sort son épingle du jeu, il parvint à croiser son tir à bout portant sur un ballon repoussé par le gardien de but adverse, tir croisé qui trouve le poteau, longe la ligne de but et rentre. Sans doute le but le plus vilain de l’histoire des communaux mais but très important tout de même. 4-2 Mais il était écrit que ce match serait le match des cadeaux. Alors que le match semblait bel et bien plié nous assistâmes à deux coups de génie de la part des Communaux. Le premier sur un ballon récupérer par nos milieux, le contre se développe vite, toute l’équipe remonte, le ballon est décalé sur le côté gauche dans les pieds de Ricardovaldo qui dans un moment de solitude tente une passe en profondeur en talonnade, passe contré par le défenseur qui part à son tour en contre et en deux passe permet à l’attaquant d’ajuster Rudy Mytho qui encaisse son quatrième buts de la journée (encore un cadeau) sans avoir effectué un seul arrêt. Statistiques au combien impressionnantes pour lui, ancienne gloire de la Jeunesse 972 de Fort de France. 4-3 Deuxième coup de génie est venu de Ryhad, sur un ballon anodin, il décide de jouer en profondeur sur nos attaquants mais sa passe de U12 fut contré par un joueur adverse qui se transforma en ouverture pour l’attaquant adverse, qui ajusta à nouveau Rudy Mouaka. 4-4- à la 75 ème minute. Sur une attaque adverse, la défense récupère le ballon et Jo est victime d’un tacle digne des plus beaux tacles d’Eric Dyméco, footballeur des années 80-90 aujourd’hui consultant pour RMC. Le match fut interrompu prés de 25 minutes où les pompiers embarquèrent notre joueur direction la prison de Mondor, euh l’hôpital de créteil. Verdict, grosse entorse de la cheville. Tous les changements déjà effectué c'est à 10 contre 11 que les Communaux jouent le dernier quart d'heure et malgré une pression des visiteurs c'est le dernier entrant Carlos de la Hoya qui inscrira le but de la victoire. Avec une générosité et une solidarité retrouvée les locaux tenaient leur première victoire de la saison en championnat. Le Père Noel avait distribué la totalité des cadeaux pour cette journée et Nike ne reviendra plus au score. Victoire des Communaux 5-4. Tout n'était pas bon aujourd'hui, des joueurs perdus, un manque de duel gagné, un replis défensif horrible mais nous retiendrons l'envie et la victoire. Une chose est sure, il faudra être beaucoup plus solide la semaine prochaine face au Milan Ac du pauvre... Nous souhaitons un bon rétablissement à Jo en espérant qu'il retrouve vite le chemin des terrains... On veut nous enfoncer mais on est toujours vivant, Vive les Communaux!!

Commentaires

Antoine L 6 décembre 2013 18:24

"Sans doute le but le plus vilain de l’histoire des communaux" Enfoiré!

[Sujet supprimé] et [Sujet supprimé] plus de 2 ans
Bruno Dridi est devenu membre plus de 4 ans
Voeux de fin d'année plus de 4 ans
Coupe : CMA1 vs Orane3 plus de 4 ans
Antoine L a commenté CMA - As PTT Chambourcy plus de 4 ans
CMA - As PTT Chambourcy plus de 4 ans
Antoine L a commenté CMA-Nike plus de 4 ans
CMA-Nike plus de 4 ans
sabate sabate a commenté 32ème de finale Championnat National : CMA - Asptt Chambourcy plus de 4 ans
32ème de finale Championnat National : CMA - Asptt Chambourcy plus de 4 ans
HSBC - CMA plus de 5 ans
CMA - Banque de France plus de 5 ans
patrick dudognon est devenu membre plus de 5 ans
CMA - Apsap Paris (Championnat National) plus de 5 ans
CMA - Ascair plus de 5 ans

Aucun événement